· 

Pourquoi souscrire à une assurance annulation mariage ?

Pourquoi souscrire à une assurance annulation mariage ? 

La principale garantie d’une assurance mariage est la garantie annulation. En vertu de celle-ci, l’assuré pourra se voir rembourser de tout ou partie des frais engagés et non récupérables (traiteur, fleurs, vêtements…) s’il est contrait d’annuler ou de reporter la cérémonie du fait d’un événement imprévisible. Des assurances Pacs sont également disponibles sur le marché. 

Chaque année en France, 1% des mariages sont annulés pour des raisons diverses. 

Les risques couverts dépendent du contrat souscrit. Ils peuvent être de deux types : 

  • Ceux affectant les futurs mariés ou leurs proches, 
  • Ceux affectant la cérémonie elle-même. 

Ce type de contrat est hautement personnalisable. Ce sera à vous de veiller à ce que les risques qui vous importent soient couverts.

Voici quelque-uns des risques qui peuvent être couverts et qui, en cas d’annulation ou de report, déclencheront la garantie : 

  • Maladie, accident ou décès d’un futur marié ou d’un proche (attention toutefois : le risque ne doit pas être préexistant au moment de l’adhésion au contrat), 
  • Indisponibilité des locaux pour cause de catastrophe naturelle, inondation… 
  • Démission d’un prestataire le jour J sans remplacement possible au dernier moment (traiteur…), 
  • Impossibilité de se rendre sur les lieux : grève des transports, avion annulé… 

Vous vous en doutez, le refus ou la non-présentation de l’un des futurs époux ne sont pas des causes valables de déclenchement de la garantie annulation de mariage. 

L’annulation d’un mariage ne se fait pas toujours à la dernière minute. Certains événements ayant lieu en amont de la cérémonie peuvent empêcher sa tenue : hospitalisation d’un futur époux ou d’un parent, licenciement économique de l’un des futurs époux…

Attention aux personnes concernées par la garantie maladie / décès ou accident d’un proche. Sont généralement concernés les ascendants et descendants, mais des exclusions sont possibles, selon les contrats (par exemple, les proches de plus de 80 ou 85 ans).

 

Que couvre l’assurance mariage ? 

L’assurance mariage ne se limite pas nécessairement à la couverture du risque d’annulation pour cause imprévisible. D’autres garanties peuvent être incluses d’office ou proposées en option par les assureurs. Il en sera par exemple ainsi de l’assurance Responsabilité Civile (RC) mariage. 

Voici les principales garanties qu’il sera possible de souscrire : 

  • Une garantie dommages aux biens confiés, c’est-à-dire au local mis à disposition, aux équipements (son, chapiteau…), 
  • Une garantie vol, perte et vandalisme, 
  • Une assurance RC pour les dommages qui pourraient être causés à autrui. 

Tous les assureurs n’offrent pas nécessairement le même spectre de garanties. Certains permettront de couvrir des risques pour lesquels d’autres ne proposeront aucune garantie, d’où l’importance de demander plusieurs devis.

Nous l’avons dit, il est possible de se couvrir contre de nombreuses causes d’annulation, en adhérant à un contrat sur-mesure. S’ils le souhaitent, les futurs mariés ou pacsés pourront souscrire à des garantie optionnelles afin d’étendre leur couverture, par exemple : 

  • Au risque de dégâts causés aux vêtements de cérémonie (à la robe notamment), 
  • Au risque de licenciement économique de l’un des époux dans les 3 mois avant la cérémonie. 

Si un feu d’artifice est prévu au cours de la cérémonie de mariage ou de pacs, le prestataire sera couvert par une assurance spécifique de spectacle pyrotechnique. Veillez toutefois à faire appel à un professionnel justifiant d’un certificat de qualification.

 

Assurance mariage : à quel prix ? 

Combien coûte une assurance annulation mariage ? La question mérite d’être posée au vu du faible nombre de futurs mariés qui adhérent aujourd’hui à un tel contrat.

Disons le tout de suite : l’assurance mariage a un coût tout à fait raisonnable. La grande majorité des assureurs calculent la prime en se basant sur les sommes engagées par les futurs époux pour l’organisation de la cérémonie. 

Concrètement, la cotisation ira, selon les assureurs, de 1 à 3 % du coût total du mariage. Tout dépendra des pratiques tarifaires de chaque établissement et du niveau de couverture souscrit. 

Un mariage coûte en moyenne, en France, entre 10 000 et 15 000 euros. Si votre cérémonie vous revient par exemple à 10 000 euros, vous devrez vous acquitter d’une cotisation d’assurance annulation mariage en principe comprise entre 100 et 300 euros.  

Pour certains assureurs, la cotisation ne sera pas proportionnelle mais forfaitaire. Il ne s’agira donc pas d’un pourcentage mais d’une prime fixée par tranche.

N’oubliez pas que les garanties souscrites auront un impact certain sur la prime. Tout dépendra donc des risques couverts et des options et extensions éventuellement choisies par les futurs mariés. Plus les postes de dépenses garantis sont nombreux (robe, alliances, traiteur, animation, fleurs…), plus la cotisation grimpe. 

Au vu des écarts de prix que l’on peut constater sur le marché, il est indispensable de demander un maximum de devis personnalisés et parfaitement calibrés à vos besoins.

voir aussi :  https://www.images-passion.net/assurance-annulation

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0